Qui ne les connaît pas et ne les transmet pas à ses enfants ? Les vieux mythes de la circulation comme „En République fédérale, les pneus d’hiver sont obligatoires“ ou „Il est interdit de conduire avec des babouches“. Notre équipe de redaction vous dit ce qui est vraiment valable dans le catalogue allemand des amendes.

1- celui qui cogne de derriere a toujours tord!

C’est sans doute un classique. Mais ce n’est pas vrai. En effet, le conducteur qui précède peut aussi être en faute. Souvent, une responsabilité partielle de l’automobiliste qui précède est possible. Sauf s’il a provoqué l’accident par l’arrière, par exemple en freinant brusquement sans raison. Dans ce cas, il peut même se voir attribuer l’entière responsabilité.

2- Les pneus d’hiver sont obligatoires

Cette affirmation n’est pas correcte. En effet, en République fédérale d’Allemagne, les pneus d’hiver sont uniquement obligatoires „en fonction de la situation“. Certes, en cas de neige et de verglas, on ne peut rouler qu’avec des pneus d’hiver. Mais si le soleil brille et que les routes sont sèches, il est possible de rouler en toute impunité en janvier avec des pneus d’été.

3- Attendre l’arrivée de la police

Après un „simple accident“, il n’est pas obligatoire d’appeler la police. Dans ce cas, une simple déclaration d’accident à l’assurance suffit. En effet, il peut aussi être important de dégager rapidement la route pour ne pas mettre en danger les autres automobilistes. Au préalable, il convient de prendre des photos du lieu de l’accident et de la position des voitures avec son smartphone. Bien entendu, tout dépend du cas d’espèce.

4- On ne peut pas dépasser par la droite

Cette opinion régulièrement avancée n’est pas non plus correcte. En cas de trafic dense sur l’autoroute, il est également possible de dépasser par la droite, par exemple lorsqu’un grand espace s’ouvre. La vitesse doit toutefois être similaire à celle de la voie de gauche. De plus, il faut être particulièrement prudent et prévoyant. Quelle est la règle en ville ? S’il y a plusieurs voies de circulation marquées sur la chaussée pour chaque direction, elles peuvent en principe être choisies librement. Il est donc également permis d’y dépasser par la droite.

5- Il est interdit de conduire avec des tongs.

Faux. En général, il est possible de conduire une voiture pieds nus, en chaussettes ou avec des talons aiguilles. Il n’existe pas de réglementation légale concernant les chaussures au volant. Rouler pieds nus n’est pas une infraction, de sorte qu’en cas de contrôle routier, aucune amende n’est infligée pour ce seul motif. Mais si un „conducteur pieds nus“ glisse par exemple de la pédale d’embrayage et provoque ainsi un accident, il peut se voir reprocher une „négligence“. C’est pourquoi il est tout de même important de porter des chaussures „adaptées“ au volant.

6- L’appel de phares est une contrainte

Ce n’est pas une obligation. Si quelqu’un roule lentement sur la voie de gauche de l’autoroute, un véhicule qui le suit peut signaler par des appels de phares qu’il souhaite le dépasser. Cela est valable tant que les „coups de klaxon“ sont intermittents et très brefs. En outre, la distance minimale doit être respectée. Celui qui ne respecte pas cette règle peut être poursuivi pour contrainte.

7- En dessous de douze ans, on doit s’asseoir dans un siège d’enfant

Ce n’est pas tout à fait vrai. Car il existe une deuxième possibilité : si l’enfant mesure plus tôt plus de 1,50 mètre, on peut renoncer au siège. Inversement, les enfants âgés d’au moins douze ans, mais pas „assez grands“, peuvent voyager sans siège. Les experts conseillent toutefois d’utiliser un rehausseur jusqu’à une taille de 1,50 mètre.

Ce que dit le nouveau catalogue des amendes

Amendes
Les contrevenants au code de la route sont punis plus sévèrement depuis le début de l’année. Le nouveau catalogue des amendes prévoit des amendes plus élevées en cas d’infraction au code de la route. Par exemple, une personne qui dépasse de 16 à 20 kilomètres par heure (km/h) la vitesse autorisée en ville et qui se fait flasher devra payer 70 euros au lieu de 35 auparavant. Ceux qui se garent illégalement sur les trottoirs et les pistes cyclables, qui s’arrêtent sans autorisation sur les bandes de sécurité ou qui se garent et s’arrêtent en double file devront également payer plus.

Flensburg
Une nouvelle amende de 55 euros est également prévue en cas de stationnement non autorisé sur une place réservée aux véhicules électriques et aux véhicules en autopartage. En revanche, les règles concernant les points à Flensburg en cas d’excès de vitesse restent inchangées.

Voie de secours
Selon le ministère des Transports, l’utilisation non autorisée d’une voie de secours est désormais poursuivie et sanctionnée de la même manière que le fait de ne pas former de voie de secours. Les amendes peuvent aller de 200 à 320 euros et l’interdiction de conduire peut durer un mois.

Partager c'est s'entraider !