Photo: Bundesregierung

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des états allemands ont convenu de nouvelles obligations en matière de tests pour contenir la pandémie de Corona en Allemagne. A partir du 23 août au plus tard, la règle du 3G (geimpft, genesen, getestet) s’appliquera (vacciné, guéri, testé).
Les personnes non vaccinées doivent alors présenter un test Corona négatif pour les manifestations en intérieur, par exemple. Les enfants jusqu’à l’âge de 6 ans et les écoliers sont exemptés de cette règle. En raison de l’augmentation du nombre d’infections, le dépistage sera pleinement appliqué à toutes les personnes non vaccinées.

La règle 3G signifie que toute personne qui n’a pas été entièrement vaccinée ou qui n’est pas considérée comme guérie devra à l’avenir présenter un test antigène rapide (datant de 24 heures maximum) ou un test PCR (datant de 48 heures maximum) dans de nombreux cas. Les tests deviendront ainsi une condition préalable, par exemple, pour l’accès aux hôpitaux, aux maisons de retraite et de soins, à la restauration en salle, aux manifestations et aux festivals, mais aussi pour les visites chez le coiffeur ou au salon de beauté. Il en va de même pour les sports en salle ou l’hébergement dans les hôtels et les pensions de famille, par exemple.

Tant que l’incidence sur 7 jours dans un district reste stable et inférieure à 35 nouvelles infections pour 100 000 habitants, les États fédérés peuvent suspendre la règle 3G en tout ou en partie.

Les tests de Corona deviennent payants

Les tests de citoyenneté Corona pour les personnes non vaccinées seront également payants à partir du 11 octobre. Le gouvernement fédéral et les gouvernements des États fédérés se sont également mis d’accord sur ce point. Des tests gratuits continueront d’être disponibles pour les personnes qui ne peuvent pas être vaccinées ou pour lesquelles il n’existe pas de recommandation générale de vaccination, notamment les femmes enceintes, les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. La chancelière Merkel a déclaré : „Étant donné que nous pouvons déjà, en principe, faire une offre de vaccination complète à chaque citoyen de la République fédérale d’Allemagne ou à chaque citoyen, nous mettrons fin aux tests citoyens gratuits pour tous à partir du 11 octobre.“

Se faire vacciner

La chancelière Angela Merkel et les chefs de gouvernement des Etats ont appelé les citoyens à se faire vacciner sans tarder contre le coronavirus. L’Allemagne n’est plus à l’avant-garde de la vaccination au sein de l’UE. „Je demande à tous ceux qui ont été vaccinés d’encourager leurs amis, leurs connaissances et les membres de leur famille à se faire également vacciner. Il ne s’agit pas seulement d’une protection pour nous, mais aussi pour d’autres personnes qui ne peuvent pas être vaccinées – les enfants ou les personnes souffrant de maladies antérieures“, a déclaré Mme Merkel.

Le nombre d’infections par le coronavirus est en constante augmentation depuis quelques semaines. Leur évolution dépend en grande partie du niveau du taux de vaccination en Allemagne. „Nous aurons moins d’infections plus les gens seront vaccinés“, a déclaré la chancelière.

Obligation de quarantaine : elle s’applique aux personnes vaccinées et aux personnes guéries.

Toute personne ayant été entièrement vaccinée se protège et protège les autres du virus corona et protège ainsi la société d’une nouvelle vague de propagation. Les personnes qui se sont remises d’une infection coronaire et qui ont reçu une vaccination de rappel après six mois ont une immunité comparable. Les personnes vaccinées et guéries seront donc exemptées des réglementations fédérales ou étatiques qui imposent des tests de dépistage.

En outre, il n’y aura plus d’obligation de quarantaine pour les contacts étroits asymptomatiques. Les personnes vaccinées et guéries sont également exemptées de l’obligation de quarantaine lorsqu’elles reviennent en Allemagne d’une zone à haut risque.

Partager c'est s'entraider !