Nous célébrons aujourd’hui la 3eme édition de la Journée internationale du souvenir en hommage aux victimes du terrorisme. Nous rendons solennellement hommage à ceux qui ont perdu la vie et continue d’en perdre dans les différentes régions en crise au Cameroun ainsi qu’à toutes les victimes de ce fléau mondial qu’est le terrorisme. La KAGEDEV pleure aux cotés des familles victimes.

Le terrorisme constitue le défi majeur de notre pays actuellement car il est une menace grave pour la paix et la sécurité nationale et il est important de préciser qu’aucune région au Cameroun ne peut se considérer à l’abri de ces attaques terroristes.

Les effets du terrorisme sur ses victimes peuvent s’étendre à des générations entières, dont même le temps aurait de la peine à effacer. Aussi il est important pour tous, de contribuer de toutes les manières possible á éradiquer ce fléau de notre pays le Cameroun, et d’aider les familles victimes de ce dernier notamment avec la prise en charge des victimes et survivants sur tous les plans
Une part importante de notre hommage rendu aux victimes du terrorisme au Cameroun cherche à prévenir de nouveaux attentats terroristes. Au cours des 5 dernières années nous comptons des milliers de personnes tuées, déplacées, des villages détruits et des centaines de milliers de familles sans abris. Nous trouvons une motivation dans la force et la résilience incroyables des survivants et victimes ainsi que dans la persévérance de ces derniers a s’accrocher à la vie et à leur volonté de se réinsérer dans la société
Nous profitons de cette journée, pour lancer un vive appel au gouvernement camerounais à mettre à contribution toute force pouvant permettre de mettre fin à ces crises. Il devient plus que jamais nécessaire, sinon primordial pour tous les camerounais, de s’asseoir autour d’une table, de discuter ensemble sur leurs problèmes, et de trouver des solutions ensemble. Apprenons de ceux qui sont passés par là! mettons de cotés les querelles et les enjeux personnels, et mettons l'“être humain“ au centre des préoccupations.

Nous porterons à jamais les victimes du terrorisme au Cameroun dans nos coeurs et nous ne cesserons de les honorer et commémorer tout en continuant notre quete de justice et de paix.
Nous sommes tous Camerounais d’abord, nous mourons tous, mais le Cameroun restera!

Sharing is caring !